Alteia : la plateforme d’Intelligence Visuelle basée sur l’IA de Delair prend son indépendance !

 

Temps de lecture : 4 min

Le fabricant de drones professionnels Delair vient d’annoncer sa volonté de créer une seconde entité pour la partie logiciel d’images de son activité.
Baptisée Alteia, elle aura pour objectif d’accélérer le développement de sa plateforme d’Intelligence Visuelle basée sur l’IA lancée publiquement début 2019.

Une décision prise par les actionnaires de l’entreprise toulousaine, qui compte aujourd’hui 120 salariés, dans un contexte où la partie logiciel de son activité croît beaucoup plus vite que celle de la conception de drones elle-même.

Alors que cette nouvelle entité devrait officiellement être créée d’ici début 2021, Alteia peut d’ores et déjà compter sur Enedis, qui utilise déjà la plateforme de Delair pour surveiller une partie de son réseau aérien moyenne tension en France, afin d’anticiper les problèmes liés à la végétation.
À terme, le gestionnaire du réseau électrique français souhaite utiliser cette solution sur l’ensemble de son réseau aérien moyenne tension en France.

On fait le point dans notre article de la semaine.

 

 

Quand la croissance d’un “sous-produit” dépasse celle de l’activité principale

 

Créée en 2011 et basée à Toulouse, Delair produit et commercialise des drones professionnels à voilure fixe, semblables à de petits avions et non à des drones multi-rotors, ces derniers étant plus répandus.
L’entreprise, qui compte aujourd’hui 120 salariés, s’est notamment fait un nom grâce à des drones longues portée, permettant à ses clients de collecter d’énormes quantités de données.

Le drone “UX11 AG” de Delair / © Delair – www.delair.aero



Les drones de Delair sont destinés aux professionnels et notamment aux industriels, dans le secteur des services publics, de la construction ou encore de l’agriculture.

Initialement développée en interne pour permettre de traiter la grande quantité de données fournie par les drones, la plateforme d’Intelligence Visuelle connaît un développement beaucoup plus rapide que l’activité principale depuis son lancement en tant que produit autonome en février 2019.

Celle-ci permet d’analyser des images grâce à des algorithmes de vision par ordinateur basés sur le Cloud et l’Intelligence Artificielle (IA).
Elle a en effet été conçue pour fournir des modèles 2D et 3D détaillés en temps réel, afin d’aider les clients de Delair à prendre des décisions rapides.

“Nous avons développé ce service pour traiter les énormes quantités de données visuelles collectées […] Pour aider nos clients à en comprendre le sens, nous avons dû collecter les données, les analyser et fournir de véritables informations commerciales qui pourraient être utilisées par nos grands clients industriels.” explique Michaël de Lagarde, fondateur et ancien CEO de Delair, qui sera désormais à la tête d’Alteia.

L’avantage de la plateforme d’Intelligence Visuelle est qu’elle peut fonctionner avec presque tous les drones et qu’elle est compatible avec la plupart des systèmes de vision par ordinateur, y compris LIDAR, ainsi qu’avec une gamme croissante d’appareils IoT.

Une croissance très rapide mais qui n’est pas pour autant une surprise, puisque le potentiel de la plateforme avait attiré Intel dès 2017, avec un partenariat pour alimenter sa plateforme “Intel Insight” et un investissement à huit chiffres dans Delair de la part du géant américain l’année suivante pour accélérer sur le développement de ses outils d’analyse.

Le lancement d’Alteia, pour séparer la plateforme de l’activité principale de Delair, permettra de mieux suivre sa croissance et son évolution sur ce nouveau marché, notamment pour rechercher de nouveaux financements.

 

 

Alteia : un socle technologique et une base de données déjà bien fournie

© Alteia

 

Chaque industriel ayant des besoins spécifiques en terme de gestion et d’exploitation des données, notamment en fonction de son secteur d’activité, la plateforme d’Alteia fournit un socle technologique commun mais personnalisable.

Pour le moment, Alteia ne propose pas encore de solution no code, même si celle-ci est envisagée. Les clients doivent donc s’entourer de développeurs afin de personnaliser la solution souhaitée.
Celle-ci peut ensuite s’intégrer directement dans l’écosystème logiciel de l’entreprise, pour collecter les données et ainsi produire une analyse directement dans l’ERP de l’entreprise.

Pour rappel, un ERP (Enterprise Resource Planning) est un système d’information qui permet de gérer et suivre au quotidien l’ensemble des informations et des services opérationnels d’une entreprise.

La plateforme est d’ailleurs capable de d’intégrer et de traiter tout type d’images, que ce soit celles de drones, de solutions IoT, ou encore de smartphones.
La plateforme les reconnaît, leur donne un sens et les intègre dans une scène ‘visionnalisable'” détaille Michaël de Lagarde.

Bien sûr, il est nécessaire au préalable d’entraîner les algorithmes. Dans ce sens, Alteia annonce avoir une base de données déjà bien fournie grâce aux drones de Delair, qui peut être couplée aux données des clients et pouvant être complétée avec des images de synthèses ou encore par des maquettes 3D.

 


Plusieurs accords et partenariats déjà annoncés pour Alteia

Le plus gros des partenariats annoncé est celui avec Enedis, l’opérateur du réseau électrique français.
Avec la plateforme d’Alteia, l’entreprise peut analyser automatiquement son réseau aérien de lignes à moyenne tension.
La solution d’Alteia permet ainsi de repérer les endroits où la végétation est trop proche des lignes électriques et, en passant par l’ERP d’Enedis, commander automatiquement les élagages nécessaires au bon fonctionnement du réseau.
À terme, l’application devrait permettre d’anticiper jusqu’à la pousse même de la végétation environnante grâce à un modèle prédictif qui s’améliorera au fur et à mesure.

© Delair – Alteia / Enedis

 

Pour l’heure, la solution prédictive a été déployée sur 6 500 kilomètres de lignes, mais Enedis souhaite l’implémenter sur l’ensemble des lignes aériennes moyenne tension française d’ici 2021.
Les équipes de Delair, et désormais d’Alteia travaillent sur ce projet avec Enedis depuis 2013.

Alteia vient également de conclure un partenariat avec GE Digital, qui devient distributeur de ses solutions, mais également avec Microsoft Azure pour la partie Cloud, afin de permettre d’augmenter la performance de la solution sur cette plateforme.

 

 

 

Rejoignez-nou

Vos études touchent à leurs fins ou vous êtes à la recherche de nouveaux défis ? Alors rejoignez Adentis dès aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous :

>> Je veux rejoindre Adentis <<