IA, aérodynamique active, moteur électrique… La Formule 1 du futur selon McLaren

 

On aurait presque pu croire à la fuite des images de la nouvelle Batmobile du prochain Batman… Mais non ! Il s’agit de la MCLExtreme, la Formule 1 du futur, imaginée par McLaren !

Bien conscient que d’ici 30 ans « le monde dans lequel évolue la Formule 1 aura bien changé », notamment avec l’essor des nouvelles technologies, le constructeur britannique est d’ores et déjà déterminé à s’emparer de la pole position avec des modèles adaptés !

Intelligence Artificielle comme co-pilote, aérodynamique active, moteur 100% électrique… etc. Voici un tour d’horizon de ce que prévoit McLaren pour la Formule 1 d’ici à 2050. De quoi bouleverser à tout jamais votre combo Formule 1 / sieste réparatrice du dimanche après-midi !

 

 

2050 : centenaire du championnat du monde de Formule 1

 

© McLaren

 

Le contexte :“Nous sommes en 2050, le championnat du monde de Formule 1 célèbre son centenaire et des technologies telles que l’intelligence artificielle (IA), l’autonomie, l’électrification et la réalité mixte seront devenues monnaie courante dans la société”.

Pour McLaren cela ne fait aucun doute, l’année 2050 devrait être le point culminant de la rencontre entre courses sportives de haut niveau et technologies de pointe. Ça tombe bien, puisqu’en 2050, le championnat du monde de F1 fêtera ses 100 ans !

 

Flash-back : La Ferrari – Lancia D50 de Juan Manuel Fangio en 1956 – © Scuderia Ferrari

 

Dans cette optique, le constructeur britannique a dévoilé son concept de Formule 1 100% électrique, fruit d’une recherche approfondie sur les futurs souhaits et besoins des principaux acteurs de ce sport automobile : constructeurs, pilotes, sponsors, fans, etc.

Les équipes de McLaren ont réuni leur team d’experts en propulsion, aérodynamique, conception, technologie des matériaux, ingénierie, informatique et performance humaine pour dessiner l’avenir des courses de Grand Prix.

De ces recherches est née la futuriste MCLExtreme (ou MCLE), un véritable bolide électrique capable, en théorie, d’atteindre les 500km/h (le record officiel actuel sur circuit étant toujours détenu par Antonio Pizzonia, avec une vitesse de 369,6 km/h sur une Williams à Monza en 2004).

 

© McLaren

 

 

IA comme co-pilote, aérodynamique active, moteur électrique… Ce qu’il faut savoir sur la MCLExtreme

 

McLaren ne fait pas que présenter un bijou de design en images de synthèse, mais imagine bel et bien l’avenir de la F1 !

 

L’IA, un co-pilote de choix !

 

Les récentes avancées en matière d’Intelligence Artificielle (IA) en font le nouvel acteur incontournable du secteur automobile.

Les voitures autonomes et leurs armées de capteurs, capables d’enregistrer des quantités stratosphériques de données, traitées ensuite par de puissants algorithmes, en sont déjà un bon exemple.

Le pilote de F1 du futur sera donc connecté par des capteurs à une machine intelligente. Celle-ci devrait même être capable de sentir l’état d’esprit du conducteur et de réagir en fonction.
Pour McLaren,« le pilote du futur recevra moins d’informations du pitwall et comptera plutôt sur un co-pilote de l’IA”.

L’IA pourra même fournir, en fonction des données collectées, une stratégie de course plus performante et optimisée ainsi que des informations clés au pilote en temps réel.

 

 

Une aérodynamique active, inspirée par la Nature !

 

Pour atteindre ses objectifs,McLaren mise sur un assouplissement des régulations actuelles quant à l’aérodynamique active.

L’aérodynamique active se traduit de façon concrète parun design modulable et adaptable de la voiture, en fonction de plusieurs paramètres : la conduite, les conditions climatiques, etc.

 

 

 

Sur la MCLExtreme, l’aérodynamique active se traduit par exemple par des Sidepods (prises d’air latérales) d’un nouveau genre, inspiré par les ouïes d’un grand requin blanc, capables de se contracter en ligne droite pour transformer la MCLE en véritable balle lancée à 500 km / h, et de se déployer plus amplement en zonede freinage pour attaquer les différents virages avec une vitesse réduite permettant d’assurer stabilité et contrôle.

 

© McLaren

 

F1 100% électrique 500 km / h par recharge inductive.

 

Pour McLaren, l’avenir de la F1 passe aussi par le 100% électrique. Alors que “le stockage d’énergie est le lieu de la complexité”selon le constructeur, la MCLExtreme ne se rechargera plus en plug-in, comme toutes les voitures électriques actuelles, mais sera capable de se recharger elle-même et en pleine course en “absorbant la puissance du sol via un couplage résonant inductif”.

Vitesse de pointe estimée : 500 km/h !

 

© McLaren

 

 

Découvrez la vision de McLaren pour la formule 1 de 2050 en vidéo :

 

 

 

Rejoignez-nous 

Vos études touchent à leurs fins ou vous êtes à la recherche de nouveaux défis ? Alors rejoignez Adentis dès aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous :

>> Je veux rejoindre Adentis <<