Rolls-Royce et Qatar Airways utilisent la réalité virtuelle pour former leurs ingénieurs

 

Rolls-Royce et Qatar Airways font un pas en avant dans la formation des ingénieurs grâce à la réalité virtuelle.

Qatar Airways, devenue partenaire de Rolls-Royce pour ce projet, est la première compagnie à tester cette optimisation de l’apprentissage auprès de ses équipes d’ingénieurs au sein du programme de formation qui a débuté le 15 avril dernier.

Retour sur cette expérience dans notre article de la semaine.

 

Les avantages incroyables de la réalité virtuelle (VR)

 

Depuis quelques années, la réalité virtuelle a su se faire une place dans divers domaines comme le secteur industriel ou encore médical du fait de ses nombreux avantages.

En effet, elle représente une alternative peu coûteuse et instantanée à de nombreuses formations, mais elle permet également et surtout d’obtenir un niveau d’apprentissage et de rétention de la formation très similaire à la formation pratique habituelle. « La réalité virtuelle a une application précieuse ici. Cela va faire économiser du temps, de l’argent et libérer des moteurs qui pourraient autrement être embarqués dans les avions, permettant ainsi de transporter des passagers », a indiqué Steve Buckland, responsable de la formation clients et produits et développeur du programme VR chez Rolls-Royce.

 

Faire face à la montée en puissance du nombre de vols qui devrait doubler d’ici 2036

 

Pour faire face à la montée en puissance du nombre de vols et donc de passagers, qui devrait doubler d’ici 2036, il est primordial de former au mieux dès aujourd’hui des ingénieurs compétents pour réparer et entretenir les avions et leurs moteurs.

C’est dans ce but que Rolls-Royce et Qatar Airways ont décidé d’avoir recours à la réalité virtuelle pour former des ingénieurs. « Qatar Airways a été le premier client à prendre livraison du Trent XWB, et sa vision avant-gardiste de son activité en fait le partenaire de lancement idéal pour cette technologie. », a déclaré Rolls-Royce.

Cette nouvelle solution représente donc une réelle opportunité pour la marque, ainsi que pour son partenaire qui sera le premier à tester les formations des ingénieurs grâce à la VR.

 

Éliminer les contraintes techniques

 

Crédit : Rolls-Royce

Il n’est pas toujours facile de procéder à des opérations de maintenance sur les réacteurs. C’est notamment le cas avec les nouveaux réacteurs Rolls-Royce Trent XWB, qui équipent l’A350 et dont le diamètre de la soufflante, atteignant près de 3 mètres, obligeles ingénieurs à les démonter avant de les transporter pour leur entretien et leur maintenance. Des contraintes techniques qui étaient donc très lourdes pour l’entreprise au quotidien.

Concrètement, les ingénieurs seront équipés de casques HTC Vive qui les transportera dans une simulation leur permettant de désassembler le réacteur.

« Chez Rolls-Royce, nous concevons, testons et maintenons l’état des moteurs de façon numérique. Il est donc logique d’intégrer une technologie de pointe à nos programmes de formation. De la même manière que les pilotes complètent des éléments de leur formation dans un simulateur, certaines tâches d’ingénierie peuvent être enseignées via la Réalité virtuelle. », a précisé Chris Cholerton, président de la division aviation civile chez Rolls-Royce.

Les ingénieurs auront donc recours à la vue, au son et au toucher pour démonter les deux parties du réacteur. Une simulation très proche du véritable atelier d’intervention des ingénieurs du groupe.

Même si la formation pratique restera bien évidemment la formation principale et obligatoire, l’entreprise souhaite intégrer la réalité virtuelle dans un programme de formation complémentaire en ingénierie. De cette manière, les ingénieurs seront préparés à de nombreuses situations et seront à même de répondre au mieux aux besoins de maintenance à la fois grâce à la pratique réelle et à celle en réalité virtuelle.

« Rien ne battra l’apprentissage avec un moteur et cela ne sera jamais remplacé, mais les nouvelles technologies nous permettent d’innover avec les méthodes que nous enseignons aux ingénieurs. », précise Steve Buckland. Auparavant, pour la formation des ingénieurs, le moteur était obligatoirement démonté et transporté à Doha (capitale du Qatar) et Qatar Airways devait mettre à disposition un moteur en service, perdant ainsi un temps précieux et s’exposant à un potentiel risque de détérioration du matériel.

 

 

Aller plus loin grâce aux nouvelles technologies

 

Pour aller plus loin, l’entreprise souhaite ensuite utiliser des hologrammes lors des cours de formation directement dispensés en salle de classe afin d’améliorer l’apprentissage. Elle souhaite également intégrer l’utilisation de lunettes VR en renfort lors de réelles opérations de maintenance et non pas des simulations comme c’est le cas avec le projet initial.

De cette manière, les ingénieurs réellement présents dans l’entrepôt pourront s’en servir directement eux-mêmes afin d’obtenir des informations visuelles supplémentaires sur les moteurs physiques pour améliorer la maintenance. « Notre objectif ultime est de fournir à nos clients une expérience de qualité à bord chaque fois qu’ils voyagent et, en adoptant les dernières technologies de notre service d’ingénierie, nous veillons à ce qu’ils arrivent à destination sans à-coups et sans interruption. », a déclaré H.E.M Al Baker, le directeur Général du Groupe Qatar Airways.

Ce n’est pas la première fois que la compagnie aérienne s’intéresse à la réalité virtuelle et à son utilisation dans le monde aérien. En effet, en 2018, elle signait un partenariat avec l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) avec le projet RampVR.

Celui-ci consistait à utiliser les technologies de la réalité virtuelle afin de simuler des vraies conditions de vol. Le système primé servait principalement à la formation des opérateurs de manutention et de service au sol.

 

 

Rejoignez-nou

Vos études touchent à leurs fins ou vous êtes à la recherche de nouveaux défis ? Alors rejoignez Adentis dès aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous :

>> Je veux rejoindre Adentis <<