SkyReal adapte la réalité virtuelle aux process industriels

 

Ce week-end avait lieu le salon Viva Technology à Paris.

Parmi les Start-up et les leaders mondiaux de l’innovation présents cette année, on retrouve la Start-up française SkyReal qui était installée sur le stand de Hewlett-Packard Enterprise (HPE).

En effet, HPE, leader mondial des technologies axé sur le développement de solutions intelligentes, a choisi SkyReal pour intégrer son « Programme Start-up ».

Pour l’occasion, la Start-up a fait la démonstration de son travail sur la réalité virtuelle adapté aux processus industriels.

On revient pour vous sur ce concept !

 

SkyReal : la cellule innovation d’Airbus Group

 

SkyReal est d’abord né au sein du groupe Airbus qui a investi dans la réalité virtuelle pour ses propres process industriels.

Spécialisée dans la réalité virtuelle dédiée aux process industriels, la Start-up spin-off d’Airbus possède une expérience de plus de 10 ans dans la VR.

La réalité virtuelle est l’un des domaines d’expertise principal de SkyReal, notamment pour son fondateur qui a suivi de très près son évolution.

«J’ai passé 17 ans au sein de la cellule innovation d’Airbus Group, a expliqué Hugo Falgarone, fondateur et CEO de SkyReal. Nous avons très vite mesuré le potentiel de la réalité virtuelle, dès 2005. ».

Pendant 10 ans il déploie alors des solutions adaptées aux bureaux d’études du groupe afin qu’elles soient utilisées en totale autonomie.

Les avancés réalisées par Airbus ont permis d’aider au développement d’avions militaires, d’hélicoptères mais également de l’A350.

 

600.000€ de CA en un an sans levée de fonds ni investissement !

Mais Hugo Falgarone voit plus loin et ne cesse de croire en l’évolution de la réalité virtuelle et en ses possibilités futures.

Après avoir déployé la VR dans de nombreux sites, Airbus décide d’externaliser son activité de recherche, en cédant notamment les droits d’exploitation à Hugo Falgarone, qui a ainsi créé SkyReal en 2017.

« Fin 2017, nous décidons d’externaliser l’équipe et le business. Nous étions convaincu qu’il y avait quelque chose de plus grand à faire. C’est là que naît SkyReal. Mon premier challenge a été de faire que mes anciens collègues deviennent mes premiers clients. ». Un pari réussi, puisqu’après une année d’existence, la Start-up compte déjà 600 000 euros de chiffre d’affaires, obtenus sans investissement ni levée de fonds.

Chaque année, HPE sélectionne une vingtaine de Start-ups au sein de son programme. Il les accompagne et les aide à se développer grâce à l’expérience et le savoir-faire du groupe.

Pour faire partie du « Programme Start-up » de HPE créé il y a 5 ans, les Start-up doivent exister depuis déjà 3 ans minimum et leur secteur d’activité doit concerner des nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, l’IoT ou encore la Cybersécurité.

 

 

Un accompagnement et un soutien d’un an par HPE

 

Grâce à ce programme, SkyReal profitera donc d’un an de solutions et moyens innovants lui permettant d’accélérer la réalisation et la réussite de son projet.

L’entreprise aura accès à un accompagnement personnalisé, à un mentorat, des conférences, des activités professionnelles et également un accès complet à l’écosystème mondial du groupe HPE qui comprend les clients, les fournisseurs, les experts, les investisseurs et également les partenaires. Une réelle opportunité dedéveloppement concret et rapide pour SkyReal.

« Depuis notre lancement nous avons fait le choix de miser sur la R&D et de nous entourer de développeurs expérimentés afin de proposer une technologie à même de répondre aux besoins des industries qui cherchent des solutions innovantes pour améliorer leurs process. Ce choix s’avère payant. Aujourd’hui, nous sommes très heureux et fiers d’avoir été sélectionnés pour bénéficier du savoir-faire et de l’expertise de HPE et nous espérons devenir, à terme, un partenaire privilégié. C’est une opportunité unique et une grande reconnaissance pour SkyReal qui a su démontrer la pertinence de sa solution technologique appliquée au secteur industriel. », déclare Hugo Falgarone, fondateur de SkyReal.

 

 

Une solution adaptée à l’aéronautique, mais pas que !

 

Aujourd’hui SkyReal propose sa solution à plusieurs clients du secteur aérien comme Airbus, Airbus Helicopters, Ariane Group ou encore Stelia.

Mais la Start-up ne compte pas s’arrêter là, et travaille également pour eXcent, un concepteur et intégrateur industriel, et souhaite développer son savoir-faire dans de nouveaux secteurs. Elle met notamment le pied dans le secteur nautique, en signant un contrat avec un centre de design et d’innovation en Norvège pour s’occuper de l’adaptation de la réalité virtuelle dans les chantiers navals.

SkyReal s’intéresse également de près au secteur automobile et est actuellement en pour parler avec de grandes entreprises de ce secteur. « Nous devons nous adapter à des besoins qui diffèrent de ceux de l’aéronautique, ils sont plus axés sur la qualité perçue »,a affirmé Hugo Falgarone.

Concrètement, la solution proposée par la start-up est un logiciel qui permet de passer de la conception assistée par ordinateur d’un projet (CAO) à la réalité virtuelle.

Les clients pourront alors s’immerger dans un prototypage virtuel, qui leur permettra des interactions naturelles et ultra-réalistes, en mode collaboratif ou multi sites (jusqu’à 100 personnes), qui ne seraient pas possibles dans un environnement de CAO.

Autre avantage non négligeable de cette solution, l’expérience de réalité virtuelle peut être recommencée à l’infini, contrairement aux prototypes physiques à échelle 1.

Les clients pourront réaliser des revues de projets dans les environnements 3D réalisés en parallèle en CAO. Ce logiciel représente un véritable outil collaboratif permettant d’optimiser l’ensemble des process industriels de la conception à l’exploitation. Grâce à la réalité virtuelle, les clients pourront anticiper jusqu’à la plus petite erreur tout en réduisant les coûts et le temps passé sur le projet.

 

La solution de la Start-up est basée sur l’Unreal Engine et fonctionne avec tous les casques de réalité virtuelle pour PC. Pour le moment, le logiciel se concentre sur l’ingénierie avec la gestion de la physique, l’ergonomie, l’assemblage et le désassemblage de pièces ainsi que les fonctions d’annotation et de conception de volumes 3D.

Hugo Falgarone a précisé que les usages de la solution imaginée par SkyReal dépendaient bien évidemment des clients et s’adaptaient à leurs besoins et leurs secteurs, mais que « la valeur ajoutée se concentre sur deux axes : le gain de temps et la réduction du taux d’erreurs. Chez Airbus un bon exemple est celui des lignes d’assemblages. Les cadences prévues ne sont habituellement jamais tenues le premier mois car il y a toujours des petits dysfonctionnements ici et là. C’est une perte d’argent significative. La réalité virtuelle permet d’anticiper ces problèmes avant l’entrée en production. ».

Malheureusement, la solution de SkyReal n’est encore que très peu utilisée chez Airbus. Hugo Falgarone espère un déploiement rapide pour que sa technologie fasse entièrement partie des processus de ses clients.

Début mai, SkyReal a remporté un contrat avec Airbus sur le site industriel de Brême, en Allemagne, connu comme un important centre de compétences pour le transport spatial, le vol spatial habité et la robotique spatiale. Depuis ses débuts, la Start-up a travaillé avec de nombreux industriels français, mais c’est la première fois que SkyReal déploie sa solution à l’étranger. « Nous sommes très heureux et fiers d’avoir été choisis par le deuxième plus grand site d’Airbus en Allemagne. Cette collaboration est une opportunité unique de déployer notre solution au-delà du contexte particulier de l’industrie en France. A terme, nous espérons nous appuyer sur ce beau succès pour faire connaître SkyReal auprès d’autres acteurs industriels, quel que soit leur domaine et leur pays d’implantation »révèle Hugo Falgarone. Un premier pas vers un déploiement à l’échelle internationale dans les années à venir.

 

 

 

 

 

Rejoignez-nou

Vos études touchent à leurs fins ou vous êtes à la recherche de nouveaux défis ? Alors rejoignez Adentis dès aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous :

>> Je veux rejoindre Adentis <<