Uber lance scUber, son service de location de sous-marin à la demande

Uber est sur tous les fronts !

Après s’être imposé sur le marché des VTC, avoir apprivoisé les services de livraison de repas à domicile et s’être lancé en avril dernier dans la location de trottinettes électriques à Paris, c’est sur un tout autre terrain qu’Uber veut s’engager aujourd’hui : la location de sous-marins pour explorer les récifs.

 

Découvrir au plus près la Grande Barrière de Corail en Australie

 

C’est en Australie que l’entreprise a décidé de lancer ce nouveau projet, en proposant à ses clients son service de location de sous-marin à la demande.

Nommé scUber, l’opération s’effectue en partenariat avec l’office du tourisme du Queensland et promet aux clients de s’approcher au plus près de la Grande Barrière de Corail.

Une pilote américaine, Erica, qui conduit le sous-marin avec des chercheurs et des équipes de tournage depuis 10 ans, a indiqué que c’était « comme un aquarium. Sauf que c’est vous qui êtes à l’intérieur ! ».

Une description qui donne envie de se lancer dans l’expérience !

Un submersible 100% électrique !

© Uber – State of Queensland – Australia

 

Le submersible utilisé est totalement électrique et donc respectueux de son environnement.

Il est capable de descendre jusqu’à 500 pieds (150 mètres) de profondeur et peut naviguer pendant 4 heures d’affilée.

Pour diriger le sous-marin, une simple manette, semblable à celle d’une Playstation, est suffisante.

Un système plutôt simple quand on voit la taille et la complexité d’un sous-marin classique, mais qui démontre toute la technologie présente dans l’appareil.

Les eaux limpides de la Grande Barrière rendent la navigation plus facile et permettent aux utilisateurs de profiter pleinement des fonds sous-marins qui seront juste sous leurs yeux et qui contiennent près de 75% de la biodiversité mondiale.

Pour la pilote, le plus gros problème posé par la navigation reste « la distorsion provoquée par la bulle, […] qui a tendance à grossir ce qui se trouve à l’extérieur ».

 

 

Une expérience à 2000 € !

 

© Uber – State of Queensland – Australia

 

L’opération a débuté le 27 mai dernier à Heron Island, île située au niveau de la pointe sud du récif corallien.

Elle se poursuivra du 9 au 18 juin sur la Grande Barrière de Corail, dans la zone touristique de Cairns, près de la ville de Port Douglas. Pour le moment, seules ces dates sont annoncées mais si l’opération est un succès, Uber ne tardera pas à la renouveler.

Malheureusement, l’opération ne sera pas accessible à tous, car il faudra débourser pas moins de 3 000 dollars australiens (soit près de 2 000 euros) pour s’offrir un tour à deux.
Un coût qui ne semble pas pour autant faramineux considérant la prestation proposée, qui englobe un transfert aller-retour en hélicoptère pour profiter d’une vue incroyable, une excursion d’une heure dans le sous-marin et la possibilité de rester une demi-journée sur place pour profiter encore davantage des fonds marins en masques et tubas.

Cependant, Uber ne réalise pas cette opération afin d’obtenir une nouvelle source de revenus mais dans un but caritatif. En effet, Susan Anderson, la directrice générale de la firme en Australie et en Nouvelle- Zélande, a précisé que « L’ensemble des recettes sera reversé à l’association Citizens of the Great Barrier Reef, avec qui nous sommes en partenariat autour de cette opération ».

Elle reconnaît également volontiers qu’il s’agit surtout là d’une belle opération de communication pour Uber, visant à mettre en avant son goût et son talent pour l’innovation.

 

 

 

 

Rejoignez-nous 

Vos études touchent à leurs fins ou vous êtes à la recherche de nouveaux défis ? Alors rejoignez Adentis dès aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous :

>> Je veux rejoindre Adentis <<