Un projet ambitieux d’avion de chasse sans pilote !

 

À l’occasion du salon professionnel aéronautique international Avalon 2019, qui s’est déroulé fin février en Australie, près de Melbourne, Boeing a présenté son nouveau projet en cours : un avion de chasse autonome.

Dévoilé sous forme de maquette, le Boeing Airpower Teaming System devrait être livré d’ici 2020 et se démarquera par le fait qu’il n’aura aucun pilote à son bord !

Après avoir rencontré un franc succès en début d’année grâce au premier vol réussi de son taxi autonome, Boeing ne s’arrête plus et compte bien révolutionner le monde de l’aéronautique.

 

 

Jusqu’à 3700 kilomètres d’autonomie !

 

Airpower Teaming System. © Boeing

 

Avec près de 11,7 mètres de longueur et une portée d’environ 3700 kilomètres, cet appareil s’apparente plus à un petit avion qu’à un drone au sens classique du terme.

Avec ses lignes épurées permettant de nettement diminuer la signature radar de l’appareil, ce Boeing Airpower Teaming System pourra réaliser ses missions aux cotés d’avions de combat, notamment d’un F/A-18 Super Hornet, l’avion de combat le plus utilisé par les forces aériennes royales australiennes.

Jusqu’à six appareils contrôlés simultanément à distance par un pilote humain.

 

Lors de ces vols, les roues ne seront pas commandées à partir du sol, mais par un pilote de chasse qui prendra le contrôle de ces appareils directement depuis son cockpit.

De ce fait, jusqu’à six appareils pourront être pris en charge simultanément pour voler en formation de combat autour du F/A-18 Super Hornet, qui lui sera piloté par un humain à son bord.

Afin que ces vols se passent au mieux, le Boeing Airpower Teaming System sera bien évidemment bardé d’intelligence artificielle, et volera ainsi de manière autonome.

Un drone militaire assez flexible qui s’adaptera donc à diverses missions comme la reconnaissance, la surveillance mais aussi le renseignement.

Ces drones militaires multirôles pourront également voler aux côtés d’avions militaires plus imposants comme le P-8 Poseidon ou encore le E-7 Wedgetail, qui sont principalement utilisés pour la protection des frontières mais également lors de missions de recherche et de sauvetage.

Côté technique, Boeing a précisé qu’un seul réacteur provenant de l’aviation civile permettrait de propulser l’avion, et ce dans le but de réduire un maximum les coûts. L’appareil sera doté de capteurs afin de « soutenir les missions de renseignement, de surveillance, et de reconnaissance ».

 

 

25 millions d’euros investis par l’Australie dans le projet !

 

Un investissement important pour la compagnie, mais également pour l’Australie, qui, selon le ministre de La Défense, Christopher Pyne, s’élève à 40 millions de dollars australiens, soit à peu près 25 millions d’euros.

Un grand pas en avant pour l’Australie qui n’avait, jusqu’à aujourd’hui, développé aucun avion de combat depuis la Deuxième Guerre Mondiale.

Il s’agit là du plus gros investissement consacré à un programme de drone réalisé par Boeing en dehors des Etats-Unis.

 

Mise en service à l’horizon 2020 !

 

Le constructeur aéronautique a précisé que le premier vol de cet appareil serait surement réalisé en 2020, le temps de vérifier tous les éléments du prototype.

Dans la foulée sera lancée sa commercialisation et le développement des opportunités d’export.

La compagnie a précisé qu’elle espérait vendre ce nouvel appareil à travers le monde. Chaque acheteur aura la possibilité de l’adapter à ses besoins grâce aux différentes options proposées.

Pour le moment aucune date de lancement de commande ni aucun prix n’ont été dévoilés par Boeing, le prix final variant en fonction des options choisies ou non par les acheteurs.

La concurrence jouera aussi : des compagnies comme Lockheed Martin et Kratos développent en ce moment même un système de technologies autonomes.

 

Boeing Airpower Teaming System

Revealed! Our new smart, reconfigurable unmanned system teams with other aircraft to protect & project air power! The Boeing Airpower Teaming System will team with existing military platforms to extend airborne missions. #TheFutureIsBuiltHere #AirpowerTeamingMORE: http://bit.ly/2Egm6bE

Publiée par The Boeing Company sur Mardi 26 février 2019

 

 

Rejoignez-nou

Vos études touchent à leurs fins ou vous êtes à la recherche de nouveaux défis ? Alors rejoignez Adentis dès aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous :

>> Je veux rejoindre Adentis <<